Ville de Morges

Processionnaires du Pin

Depuis une vingtaine d'années, un papillon appelé "processionnaire du pin" redouble d'activité dans les vallées du Tessin et du Valais ainsi que dans la région lémanique. Ses chenilles se nourrissent d'aiguilles de pins et tissent des nids argentés de la grosseur d'un poing relativement visibles dans les arbres.

Au printemps, les poils de ces chenilles possèdent des propriétés urticantes pouvant provoquer des troubles ou des réactions allergiques (oedèmes, démangeaisons, asthme, etc.). Hormis sur les chenilles, ils peuvent se trouver dans les nids abandonnés. C'est la raison pour laquelle les chenilles et leurs nids ne doivent pas être touchés. 

La chenille processionnaire du pin appartient à l'écosystème d'une pinède. Il n'est donc pas nécessaire de lutter contre sa présence dans les forêts. En revanche, dans les parcs publics et les jardins, il est possible de couper les nids en cours de l'hiver et de les brûler. Il est toutefois recommandé d'exécuter ce travail en se protégeant les mains avec des gants, même si le risque d'entrer en contact avec un poil urticant est moindre à cette époque.

Les citoyens possédant cette espèce dans l'enceinte de leur propriété ont l'obligation de détruire les nids en hiver.
Pour de plus amples renseignements, nous vous prions de prendre contact avec le service concerné.