Ville de Morges

Pièces détachées: une exposition sur l'énergie grise pour la semaine de la mobilité 2015

Portière Quai du Mont Blanc, Pièces détachées
Portière à la Place de l'Hôtel de Ville, Pièces détachées
Capot à la Place Couvaloup, Pièces détachées.
Portière Place Charles Dufour, Pièces détachées

L’énergie grise est la quantité d'énergie nécessaire au cycle de vie d'un produit : la production, l'extraction, la transformation, la fabrication, le transport, la mise en œuvre, l'utilisation, l'entretien puis pour finir le recyclage. Toutes ces étapes nécessitent de l'énergie. Cette prise de conscience peut guider ou renseigner nos choix en vue de réduire notre impact environnemental.

De nos ​jours, à peu près 25% des énergies fossiles consommées sur notre planète servent à transporter des personnes et marchandises. Qu’en est-il de l’énergie consommée pour construire, entretenir et recycler nos infrastructures et moyens de transport ? L’exposition "Pièces détachées" sensibilise à la thématique de l’énergie grise en prenant pour exemple le cycle de vie de la voiture individuelle. L'exposition est composée de 6 pièces de voiture précédemment destinées à la casse, et sur lesquelles des messages ont été imprimés. Ces messages sont les suivants:

2 Km de câbles dans nos voitures… imaginez !

A partir de votre emplacement actuel, marchez pendant 30 minutes. La distance que vous aurez parcourue représente la longueur totale de câbles présents dans une voiture moyenne : environ 2’000 mètres.

Vertigineux…

180'000 pièces pour fabriquer une voiture !

Un véhicule est pensé comme un tout, alors que, finalement, il résulte de l’assemblage de milliers de pièces, 180'000 environ ! Grâce à leur production en masse et à leur assemblage en chaine, ils coûtent peu cher. Par contre, le coût environnemental de cette production de masse n’est pas pris en compte.

Une voiture ne pollue pas qu’en roulant !

Extraction, transformation, fabrication, transport, utilisation, entretien et recyclage… Le processus industriel par lequel une voiture est construite et détruite émet des vapeurs de solvants (générant smog et diverses maladies), des produits toxiques et consomme de vastes quantités d'énergie.

Les routes suisse font deux fois le tour du monde !

Pour circuler, nous avons besoin de routes. 73'000 km de routes se trouvent en Suisse. Il faut prévoir des tunnels, des parkings et des garages. Circuler demande des surfaces qui ne pourront dès lors pas être affectées à d’autres activités !

150’000 voitures sont éliminées chaque année en Suisse !

Nous pensons faire un geste pour l’écologie en changeant son véhicule contre un nouveau moins polluant. Or chaque année, sur 240'000 véhicules retirés de la circulation en Suisse, 60% sont envoyés à la casse. L’élimination du véhicule dont la vie est écourtée ainsi que la fabrication du nouveau consomment de l’énergie et rejettent des produits toxiques . Pourquoi ne pas garder notre véhicule actuel ? Est-il vraiment si vieux ?

La voiture d’aujourd’hui consomme presque autant qu’en 1970 !

Le poids et la taille des véhicules augmentent, car plus d’éléments électroniques y sont intégrés afin d’obtenir un confort optimal. Cette augmentation de poids annule les avantages acquis par le progrès technologique qui a rendu les moteurs plus efficaces. Pour cette raison, les véhicules d’aujourd’hui consomment presque autant de carburant que ceux d’hier, et l’électronique implique une nouvelle part d’énergie grise, absente dans les anciens véhicules.

Cette exposition a été conçue par la Ville de Morges avec la participation de Lucien Willemin, auteur de l’ouvrage «En voiture Simone ! Comprendre l’Energie grise». Ce livre met en lumière l’énergie grise cachée derrière l’industrie automobile. Lucien Willemin est aussi le fondateur de «La Chaussure Rouge», le réseau social « physique » et le symbole pour ceux qui ont décidé de prendre soin de la vie, en prenant soin notamment de nos objets. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur www.lachaussurerouge.ch.